Le CFAR

/Le CFAR
Le CFAR 2018-03-13T03:36:42+00:00

bandiera-engQui sommes-nous?

Fondé en 1994, à l’initiative d’un groupe de praticiens, le CFAR est le «Collège de spécialité en Anesthésie-Réanimation».

Comme son nom l’indique, il regroupe des femmes et des hommes exerçant la même spécialité médicale, dans le but de promouvoir la discipline, de partager leurs pratiques et d’échanger sur l’exercice de leur vie professionnelle.
Le CFAR est une association Loi 1901. Elle rassemble aujourd’hui plus de 1 500 médecins-adhérents, établis sur l’ensemble du territoire.

La gouvernance du Collège est articulée autour d’un directoire présidé, depuis 2014, par le Pr. Paul-Michel Mertes. Plusieurs Commissions ont été créées, à côté du Bureau, pour mettre en œuvre ses actions, dans le domaine de l’Accréditation, de la Formation professionnelle continue, de la santé au travail et de la communication.

Les missions du CFAR :

  1. Articuler la formation initiale et les besoins des Anesthésistes-Réanimateurs , liés à leurs pratiques professionnelles ;
  2. Promouvoir et assurer la qualité de la formation universitaire et post-universitaire des Anesthésistes-Réanimateurs en France,
  3. Favoriser la qualité et la sécurité des soins à travers l’amélioration des connaissances, l’évaluation et l’amélioration des pratiques professionnelles, l’analyse et la maîtrise du risque.

Les actions du CFAR :

  • Le CFAR labellise les Formations Médicales Continues en Anesthésie-Réanimation, à partir des critères suivants : qualité de formation, transparence financière, indépendance scientifique.
- Le CFAR élabore des programmes d’Évaluation des Pratiques Professionnelles (EPP) clés en main, afin de permettre aux Anesthésistes-Réanimateurs d’évaluer leurs pratiques quotidiennes. Ces programmes sont élaborés à partir de référentiels scientifiques validés par la spécialité (SFAR).
  • Le CFAR établit le programme de l’Accréditation des médecins en Anesthésie-Réanimation. Il s’agit d’un programme de gestion des risques matérialisant les orientations définies par le Comité Risque de la SFAR.
- Le CFAR est l’Organisme de Développement Professionnel Continu (ODPC) et propose des programmes de DPC aux Anesthésistes-Réanimateurs.
  • Le CFAR est l’interlocuteur professionnel des instances universitaires de la discipline pour les Formations Initiales, à destination des futurs praticiens.
  • Le CFAR met en oeuvre des actions, en lien avec les syndicats de la spécialité, pour répondre aux problématiques professionnelles des praticiens, notamment sur le plan de la santé au travail.
  • Le CFAR intervient dans le cadre de missions transversales, sur ces différents thèmes (formation, développement professionnelle, bien être au travail), en lien avec les institutions référentes : Haute Autorité de Santé, Ministères, etc.

L’action du CFAR s’inscrit dans un enjeu de diminution des risques…

La notion de risques est déterminante, par définition, dans la discipline de l’Anesthésie-Réanimation. La spécialité a déjà réduit ses risques, mais elle peut encore mieux faire. C’est le rôle du CFAR, avec ses adhérents et pour tous les praticiens. Aujourd’hui, la morbi-mortalité de l’Anesthésie est évaluée à 10-5 ; dans l’environnement périopératoire, elles est de 10-2 à 10-3. L’objectif du Collège est d’atteindre 10-6, afin de positionner le risque, dans la discipline, à la hauteur des systèmes hautement sécurisés (aviation civile, industrie nucléaire).

… à travers une démarche collégiale et partenariale !

Le CFAR est au coeur de la spécialité et collabore avec tous les acteurs représentant l’Anesthésie-Réanimation :

  • La Société Savante (SFAR) : elle définit l’état de l’art, le fait connaître (Congrès annuel), édicte des référentiels de bonne pratique (clinique et/ou organisationnelle), représente la discipline dans les différentes instances institutionnelles.
  • Les syndicats représentant les professionnels : Syndicat National des Anesthésistes-Réanimateurs Français (SNARF) pour les médecins d’exercice libéral ; Syndicat des Médecins Anesthésistes-Réanimateurs des Hôpitaux non Universitaires (SMARNU) ; Syndicat National des Praticiens Hospitaliers d’Anesthésie-Réanimation élargi (SNPHARe).
  • Les organismes universitaires, chargés notamment de la formation initiale : Collégiale des Professeurs d’Université – Praticiens Hospitaliers, issue des Professeurs d’Université – Praticiens Hospitaliers français.

En savoir plus : Infographie CFAR 2016

footer-img