Cher(e)s membres du Collège Français des Anesthésistes-Réanimateurs,

Sur proposition de la SFAR, le Directoire m’a élu Président du CFAR le 07-10-19. Je suis honoré de cette marque de confiance.

Je tiens d’abord à saluer le travail accompli jusque-là par celles et ceux qui, sous la Présidence de Paul-Michel Mertes, n’ont pas ménagé leurs efforts pour se mettre au service de notre communauté.

Le CFAR a été créé par la SFAR et constitue son bras droit. Il a pour but d’accompagner les collègues anesthésistes-réanimateurs dans leur démarche d’accréditation, leur parcours DPC et demain leur re-certification (Certification et Valorisation Périodique). Je profite de l’occasion pour remercier les salariées du CFAR qui font de ce point de vue un travail remarquable ainsi que toutes les personnes qui contribuent au bon fonctionnement des commissions. Certains membres sont élus, d’autres sont désignés ès-qualités, le tout en préservant un équilibre subtil entre les différentes composantes de l’anesthésie-réanimation.

Enfin merci à celles et ceux, déjà en place, qui ont piloté avec brio les différentes commissions et qui ont accepté de « rempiler » avec comme seul objectif, d’assurer la transition avec les plus jeunes pour qu’une continuité des différentes actions menées soit garantie.

Vous savez combien le fait d’adhérer au CFAR est un geste « militant » qui témoigne de votre confiance et de votre satisfaction vis-à-vis des services rendus. Votre adhésion est essentielle à la survie du Collège Français des Anesthésistes-Réanimateurs, alors j’invite à adhérer celles et ceux d’entre vous qui ne l’auraient pas encore fait.

Notre action, dans un premier temps sera de continuer à vous tenir informés des évolutions réglementaires et à vous proposer des formations en phase avec celles-ci. Les membres des commissions en lien avec le Bureau et le Directoire continueront à proposer des outils modernes pour que le plus grand nombre puisse être à même de répondre aux exigences qui seront émises par nos autorités de tutelle. Par ailleurs nos experts continueront de vous accompagner dans vos démarches d’amélioration de la gestion des risques au travers de l’accréditation. Une redistribution des tâches entre le CFAR et la SFAR est en cours, dans un but de simplification.

J’espère être digne de votre confiance et vous invite à vous rendre au sein de la maison de l’Anesthésie-Réanimation où le CFAR est domicilié tout comme la SFAR, le CNP, le CNEAR et le CNU. Cette maison est la nôtre, la vôtre, il y fait bon vivre et vous verrez que les diverses composantes qui y sont hébergées n’ont qu’un seul but : faire progresser notre belle spécialité qu’est l’Anesthésie-Réanimation-Médecine Périopératoire.

Pr Hervé BOUAZIZ

Président du CFAR