Santé du Médecin Anesthésiste-Réanimateur au Travail

Depuis 2009, la commission SMART (Santé des Médecins Anesthésistes Réanimateurs au Travail) du CFAR, poursuit une réflexion, propose des actions, et met en place des outils concrets pour le bien-être et la santé au travail des professionnels, médecins et infirmiers de notre spécialité, et en perspective pour d’ autres spécialités.

Il s’agit de prendre en compte les différentes conséquences du mal-être et des pathologies qui les affectent, et d’informer sur les conditions de leur survenue, tout particulièrement dans leur milieu professionnel.

Découvrez le résumé du dispositif SMART dans le nouveau magazine du CFAR en cliquant ici.

Contexte :

Les risques psychosociaux ou psycho-organisationnels au travail constituent une préoccupation de santé publique grandissante. Ils entraînent des atteintes à la santé, physique (troubles musculo-squelettiques, syndromes coronariens) ou mentale (burnout, dépression, addictions, suicides), avec des conséquences individuelles et collectives, dans le monde du travail ou dans le cercle familial.

Dans son ensemble, la communauté médicale et plus globalement celle des soignants est une population à risques. Les Anesthésistes-réanimateurs sont eux-aussi exposés.

Comme les autres, les médecins sont souvent démunis devant leur propre souffrance physique ou psychique au travail. Entre le déni individuel ou collectif (qu’il soit conscient ou inconscient), une multitude de questions se pose :

  • Que faire en cas de découverte de consommations abusives, licites ou illicites, chez un confrère au travail ?
  • Existe-t-il des organismes ou des personnes appropriés à contacter ?
  • Quel est le degré d’urgence ? Existe-t-il un risque suicidaire ?
  • Comment répondre à des situations d’épuisement professionnel (burnout) ou de perte de contrôle au travail?
  • Quelle information apporter aux Internes, au cours de leur formation, sur les risques du métier ?
  • Comment améliorer la reprise du travail après une inactivité prolongée ?

Objectifs :

La commission SMART du CFAR s’inspire de ce qui existe déjà dans de nombreux pays, dans lesquels des services destinés aux personnels soignants en souffrance ont été mis en place, visant à favoriser :

  • la rapidité de la prise en charge pour un médecin en difficulté ;
  • la possibilité de venir en aide à un confrère en souffrance ;
  • l’amélioration de la santé au travail pour les professionnels de santé ;
  • une politique active de communication dans le milieu médical.

Tous les programmes, actuellement développés, ont des caractéristiques communes :

  • l’accès anonyme à une écoute téléphonique d’orientation ;
  • le respect de la confidentialité durant le processus d’aide ;
  • l’organisation et la gestion par des professionnels médicaux ;
  • la gratuité et la disponibilité H24 d’un service d’assistance ;
  • la proposition d’un contrat de soins, accompagné d’un dispositif d’évaluation ;
  • l’aide, supervisée, à la reprise d’une activité.

Outils et réalisations :

S’ EVALUER :

Des auto-tests  à réaliser individuellement ou en équipe

Ils n’établissent en aucun cas un diagnostic médical, mais ils peuvent contribuer à révéler un état ou un comportement préoccupant et ouvrir des perspectives pour une prise en charge adaptée.

REAGIR :

Le numéro vert SMART et l’e-Chat :

gratuit-long-0_800_00_69_62-couleur-aplat[1]

Cette ligne dédiée propose un service d’écoute et d’orientation, gratuit, anonyme et disponible 24H/24, effectué par des psychologues cliniciens titulaires d’un Master Professionnel. Il est destiné à tous les professionnels de l’Anesthésie-réanimation (junior, seniors, IADE, etc.), mais aussi à leurs proches, dans l’environnement professionnel ou même privé. Ils peuvent l’utiliser pour évoquer des problèmes psycho-organisationnels, des conduites addictives ou des situations dépressives. Un accès permanent est aussi possible par E-Chat, dans les mêmes conditions de garantie d’un strict anonymat : Aucune mention d’identité ne sera jamais demandée à l’appelant ou à ses proches ( professionnels ou sphère privée).

ACCES E-CHAT PSYA

 + Un réseau addictologie pour orienter et prendre en charge les professionnels

 +  Des fiches pratiques à télécharger :

– Que faire face à un harcèlement moral ou sexuel au travail ?

– Prise en charge de l’addiction chez les professionnels de santé en milieu d’anesthésie-réanimation

– Conduite à tenir face à un collègue aux propos suicidaires

– Traumatisme du soignant après un accident en anesthésie-réanimation

– Qu’attendre d’une visite médicale santé au travail

S’INFORMER

Une veille bibliographique accessible en ligne.

De la documentation en ligne et des sites internet recouvrant les thématiques du burnout, de la fatigue, des erreurs professionnelles ou du harcèlement au travail chez les professionnels de santé.

Un livret d’Information aux Internes sur les risques du métier est en projet.

 

Vous pouvez contribuer à améliorer ce service en contactant smart@cfar.org